Mairie Actualités

Christophe Jacquard aux commandes de légendes

09/08/2018

Le 19 août prochain, Christophe JACQUARD sera présent au meeting aérien Pornichet Plein Vol à bord de son Sea Fury, un avion mythique de la Seconde Guerre Mondiale. Rencontre avec ce passionné de ces appareils de légende.

christophejacquard

Entre Christophe Jacquard et les avions, l’idylle a commencé l’année du BAC. « Avec un ami, féru d’aviation, nous sommes partis à Avignon pour fêter notre diplôme. Là, j’ai eu la chance de monter devant et de prendre le manche », raconte-t-il. La passion était née. Christophe passe alors son brevet de pilote « en 1 mois et 15 jours », un record !

Puis, avec voracité, il va petit à petit s’attaquer aux avions les plus mythiques. « J’ai acheté mon premier appareil en 1983, un Zlin 326, un avion tchèque qui coûtait moins cher qu’une Golf », se rappelle-t-il amusé. Viendront ensuite le Pitts, un biplan idéal pour s’essayer à la voltige, son premier chasseur, le Yakovlev, et les impressionnants « Warbirds » : le P51 mustang, le Corsair... Mais Christophe a un rêve : acquérir l’un des appareils les plus mythiques de l’histoire : le Spitfire, héros de la Bataille d’Angleterre. Ce qu’il fera en 1995. Aujourd'hui, il reste encore le seul en France à en posséder un… actuellement en convalescence.

 
seafury

Mais, le 19 août prochain, Christophe viendra avec un autre avion tout aussi mythique de la Royal Navy, un Sea fury. A l'époque, l'appareil était embarqué sur les porte-avions, d'où la caractéristique d'avoir ses ailes qui se replient. Un engin puissant, avec pas moins de 2800 chevaux sous le capot et surtout un aérodynamisme des plus aboutis « c’était la formule 1 de l’époque ». Lors d’un looping, ce n’est pas moins de 6G que le corps du pilote subit ! Mais faut-il pour autant être une tête brûlée pour voler aux commandes de ces avions ? « Au contraire ! », indique Christophe, qui n’a pas moins de 380 meetings aériens au compteur, « quand on monte dans ces engins, on est conscient que la moindre erreur peut être fatale. Et puis, il y a énormément de respect envers ceux qui les ont fait voler. J’ai notamment eu la chance de rencontrer Roland DE LA POYPE, une légende la Seconde Guerre Mondiale. J'ai toujours une pensée pour eux quand je vole

Enfin, Christophe JACQUARD connaît très bien Pornichet. De 1985 à 1995, il participa à tous les meetings aériens de la Ville. Il se rappelle notamment d’une année exceptionnelle, en 1993, avec le concert de Jean-Michel Jarre et un feu d’artifice, « j’ai rarement vu ça de ma vie ! ». C’est d’ailleurs en mémoire de ces années, qu’il est venu en 2017, fêter les 100 ans de l’aérodrome de La Baule. Sa prestation remarquée va alors déclencher l'idée d’un nouveau meeting aérien à Pornichet, auquel Christophe est aujourd'hui ravi de participer.

 

Le Sea Fury en évolution