Mairie Actualités

Projet écoles : Les travaux sont lancés

16/05/2017 ecole, pornichet

Les travaux pour la construction de la nouvelle école de centre-ville Gambetta viennent de démarrer. Ceux pour l'agrandissement de l'école du Pouligou débuteront dans les tout prochains jours. L'occasion de présenter le planning de ces deux opérations, ainsi que l'organisation mise en place pour l'accueil des élèves de Gambetta Maternelle.

travaux gambetta

Peu de Pornichétins le savent, mais à l'abri des regards, derrière l'école Gambetta Maternelle, se cachait un vaste espace, réserve foncière de la Ville. Depuis la semaine dernière, et après une opération de débroussaillage et de nettoyage, le site est désormais dégagé pour laisser place à la construction de 8 nouvelles classes pour les élémentaires. Avec les salles existantes, elles constitueront la nouvelle école de centre-ville qui ouvrira ses portes à la rentrée 2018. La Municipalité a également été particulièrement vigilante quant à l'accès à cette nouvelle école, qui se fera désormais par l'avenue du Prieux. Ainsi, un parking de 33 places, dont 8 en « arrêt minute » et des stationnements vélos seront aménagés. Quant aux voiries du secteur, elles seront rénovées pour garantir la sécurité des piétons et des cyclistes depuis le centre-ville, un projet présenté aux riverains fin avril.

Pour l'heure, place aux travaux. Dès lundi commenceront les démolitions et le terrassement. Un chantier qui nécessite le déménagement des élèves pour assurer les meilleures conditions d'apprentissage.

 

Un déménagement provisoire vers le centre de loisirs

Ainsi, du 29 mai au 7 juillet, les 60 écoliers de Gambetta Maternelle seront accueillis au centre de loisirs, qui présente l'avantage d'être aux normes pour les jeunes enfants. Les mobiliers et matériels des classes maternelles ont été installés sur ce site pour assurer une parfaite continuité des conditions d'accueil et d'enseignement. Le midi, élèves et enseignants pourront déjeuner au restaurant scolaire du Pouligou.

Pour faciliter ce déplacement provisoire, la Municipalité a rencontré les parents d'élèves le mardi 25 avril. Le choix leur a été laissé soit de déposer directement les enfants au centre de loisirs ; soit de profiter d'une navette mise en place par la Ville, partant de l'Espace Camille Flammarion vers le Centre de Loisirs, choix fait par l'autre moitié.

Ensuite, à la rentrée de septembre et pour toute l'année scolaire 2017-2018, les élèves de maternelle prendront place dans des modulaires qui offriront deux salles de classes ainsi qu'un dortoir et des toilettes. L'ensemble sera installé sur le parking de l'école élémentaire Gambetta (place Gambetta, sur le parvis de l'école). Lors de la réunion de présentation au projet aux parents, le directeur de l'école Gambetta, M. Cheval, a tenu à les rassurer sur les conditions d'accueil, rappelant que ce même dispositif avait été mis en place lors de la construction de l'Espace Camille Flammarion sans que cela ne perturbe l'année scolaire, ni ne nuise aux conditions d'apprentissage.

Du côté du Pouligou, aussi, les travaux de préparation pour l'agrandissement de l'école débutent la semaine prochaine, sans perturber le fonctionnement des classes. Ce sont quatre nouvelles classes qui seront créées pour une ouverture lors de la rentrée 2018.

Au préalable, ces deux opérations ont fait l'objet de nombreuses rencontres avec les représentants des parents d'élèves et les équipes enseignantes afin d'amender les projets, dont le coût global est d'environ 4 millions d'euros.

 
3D ramiers

La genèse du projet

Pour rappel, les projets de construction d'une nouvelle école en centre-ville et de l'agrandissement de l'école Pouligou sont nés de trois constats :

  • une forte baisse des effectifs scolaires depuis 2003 à Pornichet, soit une diminution de 170 élèves,
  • ce qui a pour conséquence des écoles sous-utilisées par rapport à leur capacité d'accueil,
  • et une vétusté des écoles.

Face à ces constats, et afin d'assurer les meilleures conditions d'apprentissage tout en maîtrisant les coûts, la Ville a décidé de fermer l'école Jean Macé, devenue vétuste pour regrouper les élèves sur deux écoles confortées : celle récente du Pouligou. Et sur le nouveau groupe scolaire Gambetta, afin de préserver une école en centre-ville (facteur de dynamisme), mais aussi pour assurer un maillage pertinent et cohérent sur le territoire, au regard de la carte scolaire.