Mairie Actualités

Ecoles : un rapprochement des groupes scolaires

4/01/2016

Souhaitant proposer des services de qualité à la population et attirer de jeunes ménages sur la commune, la Municipalité réfléchit à la modernisation de ses équipements scolaires à l'horizon 2018-2019, tout en prenant en compte un paramètre majeur : la maîtrise de ses dépenses.

ecolesLa Ville compte actuellement 3 groupes scolaires publics dont 1 relativement récent, celui du Pouligou, qui fêtera ses 10 ans en janvier. Les autres établissements subissent l'évolution des normes et le poids des années, avec des rénovations plus ou moins importantes à engager à court terme. C'est le cas de l'école élémentaire Gambetta, où la mise en accessibilité des locaux est à prévoir, ou encore de l'école Jean Macé pour laquelle une rénovation complète s'élèverait à plus d'1 M€.

Face à un contexte budgétaire particulièrement tendu, marqué par la baisse des dotations de l'Etat. La Ville cherche à optimiser son patrimoine et à maîtriser ses dépenses.

Créer une nouvelle école

Pour maintenir des services de qualité à Pornichet et offrir plus de confort et de modernité à l'enseignement dispensé, la Ville réfléchit à la modification de ses groupes scolaires. En effet, disposant de foncier à proximité des écoles maternelle Gambetta (anciennement Ramiers) et du Pouligou, elle envisage l'extension de celles-ci.

Afin de conserver une école publique en centre-ville, le groupe scolaire Gambetta serait ainsi réuni sur un seul site, avenue Victor Hugo. Les classes de l'école Jean Macé seraient, quant à elles, réparties entre l'école Gambetta et celle du Pouligou.

Ce projet donnerait naissance à 2 groupes scolaires publics avec des équipements entièrement modernisés.

Optimiser le patrimoine scolaire

Pour mener cette réflexion, des études sur l'évolution de la fréquentation des établissements ont mis en lumière une sous-exploitation de ceux-ci. Les écoles de la commune subissent l'évolution démographique et voient leur courbe de fréquentation baisser. En 2015, 28% des salles étaient inoccupées. Le regroupement des écoles permettra donc d'optimiser le patrimoine communal tout en réalisant des économies d'échelle : réduction des surfaces à entretenir, économies d'énergie, mutualisation des équipements, diminution des temps et des coûts de déplacement entre les sites...

Attirer de jeunes ménages

Ce projet répond à un autre objectif que s'est fixé la Municipalité : attirer de jeunes ménages sur la commune. Pour ce faire, elle doit offrir des services publics de qualité (crèches, écoles, centre de loisirs...) et rendre son offre de logement accessible comme c'est actuellement le cas avec la création du lotissement « Les Jardins de l'Estran », destiné aux primo-accédants.

Pour mener à bien la réflexion autour de ce projet structurant, l'équipe municipale souhaite concerter tous les acteurs concernés. Elle a d'ailleurs déjà rencontré les directeurs d'écoles et les représentants des parents d'élève et les associera tout au long du projet dans le cadre d'un comité de suivi.

EN SAVOIR PLUS

Voir la rubrique jeunesse et éducation